Duty.com - The Grimsby Experience
Si vous êtes déjà des notres, enjoy. Sinon, bienvenue.
Vous êtes invités à créer votre personnage, et à interagir avec nous dans le flood. La partie RP reviendra bientôt.
En cas de problème, n'hésitez pas à contacter un administrateur, qui se fera une joie de vous répondre.
Have fun, with Duty 3.0
La team.

Duty.com - The Grimsby Experience

Hello Guys. I am watching you, and i want to play. Welcome to Grimsby.
 
AccueilAccueil  DUTY.COMDUTY.COM  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cyclamen Kapaldi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tatiana Austen
Admin
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 16/12/2007

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Cyclamen Kapaldi   Dim 16 Déc - 17:47

Identité :

Prénom(s) et nom : Cyclamen Kapaldi
Date de naissance, Age : 23 Novembre. Soit 17 printemps, été, hiver... Ou encore lune, comme vous voulez.
Sexe : Féminin.
Établissement : Pourquoi est-il à Harpers ? A vrai dire, elle ne sait pas trop. Non qu’elle est débarqué comme tombée du ciel car anciennement enlevée par la reine des patates vivant sur pluton mais… Non, non, cette théorie ne se rapproche pas de la vérité. Ou peut être que, tout simplement, ses parents étaient occupés à autres choses et n’avaient donc pas le temps de s’occuper de son éducation… Mais elle préfère la théorie une, si vous voulez son avis.

Et sinon, vous, ça va?

Physique
: (sept lignes minimum) : cheveux, yeux, physique etc.

Une touffe de cheveux bruns qui, apparemment, cultive le style coiffé-pas-coiffé se trouvent en bataille. Tantôt gisant au sol tels les tentacules d’un poulpe, ou sautillant par de là les rayons chauds du soleil. Non qu’ils soient vivants, mais si l’étude des cheveux vous intéresse autant que les bananes, il faut savoir que les cheveux de Cyclamen prennent un malin plaisir à ne pas tenir en place. Cependant, ce n’est pas un problème. Enfin, quelques fois elle se retrouve à parler à ses cheveux pour leur apprendre à comment se comporter en société, mais par « ce n’est pas un problème » je veux dire que ça ne la gêne pas comme ça pourrait gêner ces petites filles pleines de fric jusqu’à s’en péter le cul et le haut du crâne. Cyclamen est de taille moyenne. Cyclamen est de proportions moyennes. Répétez tous ça devant elle avec un sourire sadique ornant votre visage, des yeux pétillant, très vite et rajoutez : Cyclamen est un ragondin en provenance des cactus de mars, et vous verrez son si adorable visage enfantin se vexer tout d’abord affectueusement puis plus méchamment. Vous remarquerez ce changement de stade par des yeux se transformant en dragibus haribo, mais en plus étirés et à la teinture rosâtre que prendra son visage. Parlons-en de ses yeux ; ils sont marrons. Et là, je parie que vous vous dîtes ou plutôt vous vous demandez, avec son esprit que nous ne qualifierons pas de tordu pour ne pas la vexer ; rapporte t’elle la couleur de ses yeux à celle de la coquille d’un escargot ? Eh bien, je vais être franche : oui. Oui, oui et re-oui. D’ailleurs, si vous lui dîtes, elle prendra ça comme un compliment. Enfin, tout dépend de la qualité de l’escargot en question, bien entendu. Il serait honteux de rapporter la couleur de ses yeux à celle de la coquille d’un escargot baveux (mais, Cyclamen narratrice, les escargots sont toujours baveux, non ?), malade et à moitié écrasé par un pied en colère.

Caractère (15 lignes minimum) : Habitudes, passions, réactions, préférences...

Au fond, Cyclamen ne s’estime pas très spéciale. Et en fait, ne réfléchit pas énormément à ce genre de chose, donc ne pratique pas la philosophie intérieure, d’ailleurs, on serait étonné de voir à quel point un esprit féminin peut être simple. Enfin, il y a toujours un mais : Cyclamen est des plus lunatique. En fait, pour être précis car ce genre de chose demande précisons, on pourrait la qualifier (et quand je dis nous, c’est plutôt une saleté de psychiatre à deux sous) de schizophrène. Pas une schizo bien méchante, certes, mais qui fera un levage de sourcils collectif. Alors, tout de suite, ou pratiquement instantanément, on pense qu’elle est bizarre, qu’elle se torture en réfléchissant trop pour sa petite tête, mais c’est faux, aimerait-elle leur déclarer si elle n’avait plus envie de voir leur tête décomposée lorsque par une maladresse vocale ou gestuelle, elle attire l’attention, ce pourtant malgré elle. Cyclamen a une spécificité : tout ce qu’elle ne souhaite pas voir, elle le métamorphose en une autre réalité. Pourtant des choses qui ont bien leur importance. Et on peut penser qu’elle le fait sans s’en rendre compte parce que ça l’attriste trop et qu’elle ne peut faire autrement. Or la aussi on aurait tord. On sait juste qu’elle fait ceci par son bon vouloir, on sait, secondement, qu’elle ne se cerne pas non plus elle-même, ne cherche pas à le faire, et trouve toutes ces situations très cocasse. Et quand je vous dis ça, avouez que vous pensez que Cyclamen voit la vie en rose, un peu comme une enfant de six ans qui va apprendre à lire, mais encore une fois, vous auriez tord. Elle est la plus part du temps dans ses nuages, cependant, ce n’est pas pour autant qu’elle échappe à la dureté de la pluie et de l’orage. Elle est souriante, elle est jolie à sa façon, parce que, de toute façon, toute beauté est relative, elle est… Finalement on n’en sait pas plus, et on n’en demande pas plus. Moins nous connaissons les problèmes des autres, et mieux nous nous portons. Ainsi est le créneau des autres, et elle en a tout à fait conscience. Ou du moins, c’est ce qu’elle croit.

Intéressant… Et le passé dans tout ça?


Origine / Nationalité : Anglais, et d'après son nom de famille polonaise... Certainement un parent lointain de son père.

Histoire (15 lignes minimum)

_Où est Kiki ? Une voix fluette provenant du visage déformé par la peur de la jeune Cyclamen. La petite Cyclamen alors âgée de cinq patates (comprendre années) parcours l’appartement en courant, affolée. Les larmes coulent bruyamment sur son visage et finalement, elle s’assoit par terre, contre le mur. Elle se retourne, une émotion bizarre mêlant doute et peur sur son visage d’enfant, et entrevoit la porte des toilettes à moitié ouverte, laissant échapper un bout de jambe. Un bout de jambe appartenant à sa mère, puisqu’elle porte des talons aiguilles. Talons aiguilles qui ont d’ailleurs valut à Cyclamen une légère cicatrice au dessus de l’arcade sourcilière, lorsqu’elle il lui a semblé tomber du haut de la… Mince, quel est ce monument déjà ? Ah oui ; La tour Eiffel. Revenons donc à cet jambe qui se tenait debout, et penchée bizarrement sur la cuvette des toilettes. Il semblait à l’enfant qu’elle entendait un rire aigue, mais certainement que son imagination était en plein éveil. Elle s’approcha alors des toilettes, provoquant derrière elle ce bruit si mignon de marshmallow. Et l’horreur, un cri, émana de ses cordes vocales. Oui, vous avez raison de voir le pire venir car le pire arriva. Kiki, tenu par sa majestueuse nageoire arrière était suspendu au dessus de la cuvette des toilettes. Sous la peur de ce cri sur aigu, maman Cyclamen lâcha le poisson rouge dans les eaux troubles, et de même, poussa un cri d’horreur digne d’une blonde dans un film d’horreur (donc) lorsqu’elle se rendit compte que la chair de sa chair s’était évanouie sous le premier choc de sa vie. Vite vite, elle l’a ramena dans son lit, la couvris de baisers et attendit patiemment le matin de son réveil. Et heureusement, n’ayant rien de la belle au bois dormant, la petite Cyclamen se réveilla dans les heurs qui suivirent. Ouvrant des yeux brillants, elle aurait certainement aimé à ce moment comparé ces derniers à des pièces de deux euros, mais passons, elle arborait un sourire des plus étrange. Puis le visage de sa mère lui apparut. Cette dernière s’attendait très certainement à ce que sa fille lui pose mainte et mainte question sur la disparition plus que suspect de son poisson rouge tant adoré, mais au contraire elle lui sauta dans les bras.

_ Maman, tu n’as pas à te justifier, je sais que Kiki était malade. Qu’il avait développé une maladie dût à la kryptonite orange, et que tu n’as fait qu’abréger ses souffrances…

Pourtant l’enfant ne pu s’empêcher de verser quelques larmes.
Et entre deux sanglots, l’enfant parla : RIP Kiki.
Sa mère écarquilla alors de grands yeux, défiant pratiquement la pièce de deux euros qu’avait précédemment fait sa fille. Comment pouvait elle à ce point occulter la vérité, jusqu’à la remplacer par un mensonge, même dans son esprit ? Ou alors, elle était vraiment débile… Puis la seconde hypothèse disparue d’elle-même, puisque sa fille ne pouvait pas être débile.

Dans la soirée, Papa Cyclamen revint du travail. Non taché de sang et en sueur car depuis peu, il avait changé de vocation. Ne voulant plus sentir à tout bout de champs le cochon, ou bref le cadavre. Comprendre donc que précédemment il était boucher. Nous disions donc que depuis peu, il était commercial. On ne s’étendra pas là-dessus, car, premièrement on ne sait rien de son travail, et que, deuxièmement, lui non plus.
Ni une, ni deux, il remit un petit quelque chose à Cyclamen. Le visage béat, elle cria pour exprimer sa joie, car telle était la façon de s’exprimer pour les enfants et, cette jeune que voici ne dérogeait pas à la règle. Elle regardait la chose avec admiration, puis, pleine de douceur, elle ouvrit le boîtier de la cassette. Pocahantas la fille qui parlait à sa grand-mère l’arbre, mais aussi aux vents et… Pas aux ragondin, si ? On passera les détails des : elle regarda au moins la cassette en question dix fois de suite si ce n’est plus, à tel point que la cassette s’abîmait déjà, mais nous trouverons dans cette visualisation l’origine de son comportement quelque peu spécial que serait d’échanger des amabilités avec des choses non animés. On dit que la plus part des problèmes viennent des parents, et sur ce coup, vous auriez raison, les amis.
Finalement, elle enchaîna très vite ses petits années qui la menère aux 17 temps souhaité. Entre temps, elle pratiquait l’escrime. Vous vous doutez bien qu’après l’épisode de Pocahantas, elle n’avait certainement pas oublié Peter Pan, et, étrangement, elle s’était prise d’affection pour ce pauvre Capitaine Crochet. Il faut aussi dire qu’elle est en béate admiration devant la moustache du Capitaine qui rebiquait tout le temps et se tenait droite tel le mât d’un bateau. Avait laissé tomber le piano, mais aussi les grands-parents. Contractant une allergie virulente en leur présence, et surtout, criait de toute part car son grand père ressemblait apparemment à Jafar. Et personne ne s’y opposa, excepté le grand père bien entendu puisque Papa et Maman Cyclamen étaient bien trop occupé à faire tourner le moulin de l’argent qu’à s’occuper de ses états d’âmes et ses quelques étrangetés. Mais pourquoi ne cherchez vous pas la source d’un arc en ciel pour en trouver le chaudron, maman ? Avait elle un jour émit. Sa mère lui ria au nez, et cette jeune fille Cyclamen en fut vexée à jamais. Finalement, on peut dire qu’elle trouva un moindre réconfort dans les « substance illicites ». Et ça serait mentir que de déclarer que Cyclamen ne faisait pas comme tout le monde, n’était pas un petit mouton blanc que la société créait avec acharnement et temps. Elle avait juste deux petites taches orange et violettes sur son pelage blanc laine.
Ses maintes bizarreries lui avaient, étrangement, octroyé quelques amis. Enfin, amis est un grand mot. Mais lorsque, essayant un langage de jeunes pour se faire comprendre par ces aborigènes, ils lui crièrent tous un nom. Nom qu’elle ne connaissait pas, mais qu’elle finit forcément par connaître car elle se mit à le crier dans la rue, comme un avis de recherche. D’ailleurs, c’était son premier plan : Moi et moi-même cherchons individus sous le nom de Aeron. Mais une de ses connaissances l’en dissuada. Elle embêta ce cher Aeron à sa guise, enfin, apparemment elle l’embêta car il la congédia avec… politesse (dirons nous), puis rentra, et eut le second choc de sa vie :

_Cyclamen chérie, ton père et moi-même avons prit la décision de t’envoyer à Harpers… Cyclamen ? Euh… Tu m’entends ?

Souvenez vous de sa réaction lors du meurtre de son Kiki… Voilà, vous avez une idée de sa réaction certes des plus exagérée, mais Cyclamendienne.

Situation familiale (parents, frères sœurs…)
Un Papa Cyclamen anciennement boucher qui s’est réinventé commercial sur le terrain et qui est à la base de pas mal des troubles de Cyclamen tels que le dégoût des réveil, l’échange d’amabilité avec des choses non animées, vient ensuite la génitrice de Cyclamen, j’ai nommé Maman Cyclamen qui se croit artiste et qui relit chaque années Roméo & Juliette et c’est tout, qui est en béate admiration devant George Clooney, puis terminons avec la boite qui contient les cendres de Kiki.

Rêves et ambitions pour l’avenir [/i]: Se serait mentir que de vous dire que Cyclamen a pleins de désirs, d’ambitions tels que devenir chirurgien, sauver les petits enfants d’Afrique, d’Asie. Alors, pour être franche Cyclamen a une grande ambition qui plane sur toutes les autres ; devenir pendant quelques heures un marshmallow. Et elle sait que si elle en devient un, la première chose qu’elle fera, c’est marche en émettant ce petit bruit qu’elle trouve mignon à souhait : piuok sbouwn.

Trois secrets inavouable concernant votre personnage (c'est grâce à cela que Duty va le faire chanter pour qu'il réalise les missions) :

- Cyclamen est allergique aux citron. Si elle en mange, elle devient jaune comme eux.
- Cyclamen est accro aux pommes vertes.
- Elle voue un culte aux patates… Et a un totem avec un hôtel et tout le tralala chez elle sur ça.

Questions subsidiaires :


Comment avez-vous découvert ce forum ? : Six Milles pommes vertes.
Comment trouvez vous le design? : Superbe !
Combien de jours par semaine pensez-vous être là : Uh pas trop la semaine de cours… Sauf cas miraculeux le midi.
[i]Merci de préciser si votre personnage choisi est un prédéfini ou non
: Nop.

Spoiler:
 


Dernière édition par le Dim 16 Déc - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Finnigan
Admin - ? - || Fils de Maire
avatar

Messages : 625
Date d'inscription : 14/12/2007
Age : 29
Localisation : Grimsby

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Cyclamen Kapaldi   Dim 16 Déc - 18:02

Validée!

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cyclamen Kapaldi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cyclamen
» cyclamen
» Madeleines, citron - fleur d'oranger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duty.com - The Grimsby Experience :: Side of The Road -the other- :: Garbage :: Calembredaines Dutyesques :: 

Fiches Validées

-
Sauter vers: