Duty.com - The Grimsby Experience
Si vous êtes déjà des notres, enjoy. Sinon, bienvenue.
Vous êtes invités à créer votre personnage, et à interagir avec nous dans le flood. La partie RP reviendra bientôt.
En cas de problème, n'hésitez pas à contacter un administrateur, qui se fera une joie de vous répondre.
Have fun, with Duty 3.0
La team.

Duty.com - The Grimsby Experience

Hello Guys. I am watching you, and i want to play. Welcome to Grimsby.
 
AccueilAccueil  DUTY.COMDUTY.COM  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Did you see the stylish kids in the riot ? - Key

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Did you see the stylish kids in the riot ? - Key   Lun 27 Oct - 0:45

"Laisse moi rire, tu veux" lâcha Alexey, alors que sa main volait dans les airs soit pour chasser une mouche imaginaire, soit pour repousser la dernière remarque de sa merveilleuse binôme de russe. La seconde solution est la réponse exacte. Virginia l'observait d'un air absent, tout en murmurant des bribes de jurons incompréhensibles. Ils avaient beau passé leur temps à se disputer, à propos de tout et surtout de n'importe quoi, mais aujourd'hui était particulier. La raison de leur querelle venait d'atteindre le paroxysme de l'absurdité. Le jeune homme réprima un sourire, il n'avait jamais pensé qu'une Xanda aurait l'audace de parler chiffon, au lieu de le pousser vers le gouffre de la connaissance en lui balançant à la figure des dictionnaires anglo-russe. "Et il est très bien mon pull d'abord"

"Mais on t'a demandé de mettre un pull bleu Alexey, tu DEVAIS vraiment mettre un pull bleu, tu sais. Or, tu as mis celui-là" Pour la première fois, un contact physique. Entre son index et son pouce, l'étudiante avait attrapé ledit pull et remuait à présent le tissu sous le nez de son co-équipier. "Et comme tu peux le voir, il est NOIR" s'exclama-t-elle les yeux écarquillés. Totalement absurde, n'est-ce pas ? A croire que Virginia devait créer des conflits pour rendre sa vie un minimum intéressante.

Le jeune homme, victimisé par une dingue enragée, se recula et passa une main sur son torse afin d'enlever tous les plis occasionés.

"Mais va te faire fo... voir Virginia"

Il referma vivement son livre et ramassa ses feuilles. Le schéma habituel en somme. Encore un peu et on pouvait les considérer comme un couple, vivant ensemble de quarante ou cinquante ans. De toute façon, il devait filer. C'était l'occasion ou jamais de n'échapper d'une soirée spéciale bibliothèque, mal accompagné qui plus est. Alexey avait un meilleur plan, suite à un échange de mails avec K.R.S, le midi même. Quitte à choisir entre Kenzie et Virginia, la réponse venait d'elle-même.

"Mais..mais tu ne peux pas m'abandonner ! J'ai besoin de toi.. de notre équipe, Alexey ! Reviens ici TOUT DE SUITE, si tu fais un pas de plus je.. je.. Et ta copine, c'est même pas.. ta copine d'abord, c'est qu'une tarée !"

Il jeta un coup d'oeil en arrière sans pour autant s'arrêter. A quoi bon. A quoi bon perdre du temps. A quoi bon se mettre en retard, à quoi bon consacrer quelques minutes de plus à une dingue. Le russe disparut dans les rayons de livres, il fit quelques pas et s'exclama :

"Bonne soirée Virgnia, mais c'est pas en jouant les rats de bibliothèque que tu te feras une vie sociale, adieu l'amie"

Il poussa rapidement la porte, ne tenant pas à subir un rappel à l'ordre par une des deux documentalistes. Qu'allait-il faire à présent ? Très bonne question. L'horloge indiquait vingt deux heures passées. Avec un peu de chance, Kenzie traînait sur le campus, avec ou sans humanoïde à ses côtés. Il accéléra la cadence de sa course, souhaitant arrivé avant l'heure convenue. Enfin, techniquement, il n'y avait pas d'heure.

Les lumières du bâtiment des Green Spirit se profilèrent quelques secondes plus tard à l'horizon. Rares les fois où il avait eu l'occasion d'y pénétrer, mais il savait à quelques chambres près où se situait celle de l'américaine et de sa colocataire.

Il débarqua rapidement dans les couloirs, déserts. En même temps, c'était vendredi soir, aucune personne assez sensée d'esprit n'envisagerait de passer sa soirée à déambuler dans les couloirs de la résidence. Même les plus geeks, vendredi et samedi, jours de sortie.
A droite, à gauche, ou peut-être à droite, troisième porte au fond, ou peut-être est-ce celle-ci. Alexey se tenait debout, la main tendue vers la poignée. Les Green Spirit ne fermaient quasiment jamais à clé, et encore une fois, c'était prouvé. A en juger par la décoration de la chambre, il ne s'était pas trompé. Assez fier de lui, il se jeta sur un des deux lits et se cala contre le sommier avant d'attraper la pile de bouquins et de magazines entassés sur la table de chevet.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Malone
Admin Nosey | 'La Fouine'
avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 14/12/2007

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Did you see the stylish kids in the riot ? - Key   Lun 27 Oct - 2:36

Labo de science 21h40.
« Je crois que la combustion de l'hydrogène serait nettement plus intéressante à observer, si on chauffait le récipiant à plus de 380°c et on ne devrait pas rajouter plus de bicarbonate de soude que ça?» demandât-elle agacée.
« Je crois au contraire que.. »
Trop tard..
Sans prendre garde à écouter les conseils prodigué par son érudit de binôme - à savoir le redouté de tous club de science : Johannes Andersen - Kenzie augmenta du bout des doigts la température du gaz. Ce rat de bibliothèque était beaucoup trop occupé à déballer sa science à leur deux autres collaborateur de Travaux Dirigé, pour constater qu'elle avait déversée la totalité du bocal de Bicarbonate dans la solution. Un geste qui - et vous vous en rendrez compte rapidement - relevé de l'inconscience.
« Mais ciel ! Est-ce que ton cerveau à été atteint d'une grande folie ? Tous aux abris ! Ça va exploser ! »
La question était de savoir si elle était vraiment folle, ou si se cachait en elle un génie du même ordre qu'Einstein...
«A ce que je sache ton cher Amadeus aussi était f... »
Fou ? Peut être, en effet mais lui à nos souvenirs n'avait sans doute jamais fait exploser son opéra.Le choc de la déflagration propulsa des bocaux à travers la pièce, semant des bout de verre un peu partout autour d'eux. Par chance personne ne fut blessé et trois quart d'heures plus tard, des.. « Tu iras expliquer cela au doyen toi-même » et autre « je vais m'assurer dès à présent que des sanctions seront prises à l'actif des Green. » plus tard, Kenzie Stewart eut la chance de pouvoir mettre un terme à sa collaboration avec cette bande de bon à rien et accessoirement profiter de ce qui lui restait de son vendredi soir. Elle n'avait d'abord pas trop saisi pourquoi les rares personnes qu'elle avait croisée sur le campus durant le trajet l'avait tous regardait avec stupéfaction mais arrivée dans la battisse de sa confrérie, le grand miroir de la « pureté » offert au green par une espèce de moine bouddhiste avait été unanime : l'explosion du Labo avait fait des ravages. Elle avait le visage et les vêtements rempli de suie, quant à ses cheveux ils étaient dans un état nettement plus désastreux qu'à l'accoûtumé, c'était dire un tas de nœud. Elle avait grimpée les escaliers en trombe, frôlant les couloirs et priant pour ne rencontrer personne dans un tel état ou bientôt les rumeurs selon lesquels Stewarts Kenzie appartenait à une organisation terroriste ferait scandale chez les Green. A sa grande surprise quelqu'un qui n'était ni Cara, ni le mec du moment de Cara était dans sa chambre... Elle referma la porte et esquissa un sourire, c'était bien de le voir ici.
« Vaderetros.. Tourne toi, tu peux pas me voir dans un tel état de monstruosité Alexey. Tu risquerais de me quitter sur le champs » Elle était à présent les mains sur le visage, debout face au lit mais tout cela non sans une once de perplexité.. « Hey.. Attends voir. Tu as mis un pull N.O.I.R … Rassures-moi, tu n'es pas là pour m'annoncer que.. »
Puis elle se laissa tomber sur le lit couchée à ses côtés.
« Si je t'enlèves ce pull, tu crois que ça change la donne ? » Enfin, c'était sans aucune trace de vous savez.. Elle ne voulait pas faire cela. Ils étaient si bien, alors ils ne pouvaient pas tout gâcher avec le sex maintenant.
« Tu devineras jamais ce qui m'est arrivé. J'ai fais exploser le Labo de science et pour une fois, ce n'est même pas la faute de Duty. Je crois qu'Andersen à frôlé de peu l'attaque cardiaque, si tu avais vu sa tête après cela.. » Elle c'était mise à rire en y repensant, c'était la première fois qu'elle voyait ce garçon aussi débraillé... Autant vous dires que ça valait le coup d'œil !
« Au fait, tu n'as pas peur de te faire kidnapper par un Green, tu connais le sort qu'il réserve aux intrus à leur confrérie.. » Puis, elle se pencha pour l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duty.up-your.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Did you see the stylish kids in the riot ? - Key   Lun 27 Oct - 12:44

Toujours installé sur le lit, depuis une ou deux minutes, le jeune homme lâcha des yeux l'article consacré à l'élevage de truites en entendant la poignée tournait. La porte s'ouvrit alors sur une créature de la nuit, ou plutôt Kenzie au visage recouvert de suie, qui avait visiblement suivi Jules Verne dans son voyage au centre de la terre. Alexey n'eut cependant pas le temps de la détailler : elle se cachait derrière ses mains depuis qu'elle l'avait reconnu. Il referma le magazine qu'il lisait, et le reposa sur le tas de la table de chevet, en s'esclaffant.

"Voyons K.R.S, tu aurais pu me le dire que tu travaillais à la mine pour payer tes études" fit Alexey avant de baisser la tête vers son pull. Un sujet d'étude multiscalaire a priori. Il tira légèrement sur le vêtement avant de secouer la tête. "Tout ce que je peux te dire.. C'est que... Je suis en deuil, en deuil de ma feu virilité. Et il est bien mon pull d'abord, il est même inoffensif"

Après avoir eu l'impression qu'un de ses livres était vivant et avait même voulu le mordre en grognant, le russe faisait de plus en plus attention avec les objets supposés.. sans vie. Des trucs bizarres se passaient en ce moment.

"Tu peux toujours l'enlever, mais ça ne me rendra pas ce que j'ai perdu - et hors de question de... me faire porter un pull B.L.E.U, rassure moi, le premier message ne venait pas de toi hein ? Tu n'as pas encore viré groupie hystérique quand même ?" Kenzie s'était laissée tomber dans le lit, juste à côté de lui. Il la regardait d'un air amusé, passant une main maladroite dans les cheveux de la jeune femme, eux aussi recouverts de suie. Disons qu'ils avaient une relation dépourvue de contacts physiques, et Alexey ne tenait pas forcément à passer pour un pervers à cause d'un geste.

"Andersen, la tête à claque qui jouait du piano dans la fanfare de Harper je présume ? Ou le Andersen que Coralee a voulu se.. Oui je vois" fit-il après qu'elle lui ait narré ses derniers exploits. "Combien de temps avant qu'on te surnomme la chimiste folle ?" Il sourit légèrement, imaginant déjà les gros titres du Trinity Eyes, ou la tête de Qianq. La deuxième solution étant la plus amusante.

- Passage interdit au moins de 18 ans pour contenu explicite.Ces images peuvent choquer les plus jeunes et les moins dévergondés. Merci de sauter le paragraphe. - Kenzie se pencha alors vers lui, Alexey la laissa faire, et malgré ses efforts musculaires pour rester impassible, celui d'enrouler ses deux bras autour de la jeune femme le trahit. Ils avaient maintenant l'air de deux gamins, une Kenzie prisonnière de l'étreinte d'un Alexey. Il se recula légèrement, passant un doigt sur la joue de l'américaine pour voir si la suie s'en allait facilement. Négatif mon commandant.

"J'ai de l'insecticide sur moi, personne ne peut rivaliser avec moi"

Non, non, il ne comptait pas vaporiser ne serait-ce qu'une goutte de ce liquide sur Kenzie, il répondait simplement à l'hypothèse qu'elle avait formulé quelques secondes auparavant.

Alexey sauta du lit, la tentation charnelle commençait à se faire pesante et, par leur contrat tacite, il savait très bien que.. qu'il devait.. plus ou moins se contrôler. Il fouilla frénétiquement dans la poche intérieure de son caban, avant d'allumer une cigarette, il essaya de débarrasser son visage de toute expression susceptible de trahir, avec simplicité ou peut-être même avec une grande beauté, ses sentiments sur la personne qu'il observait, en lui tendant son paquet.

"Tu devrais prendre ton gel douche et ton shampoing Key" fit-il alors qu'une idée germait dans sa pauvre tête d'Amaryllis azimuté. Il jeta un coup d'œil à sa montre. D'accord, il était un peu tôt pour prendre un bain de minuit. Ils trouveraient bien quelque chose à faire pour combler le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Malone
Admin Nosey | 'La Fouine'
avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 14/12/2007

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Did you see the stylish kids in the riot ? - Key   Mar 28 Oct - 15:01


Elle était incapable de se concentrer sur ses mots, il avait passé son bras autour d'elle et à ce moment précis, oubliant tout les discours sur les joies et plaisir de la chasteté prodigué par le club intramuros des Green - les Clean Green – elle se dit qu'ils auraient mieux fait en fin de compte de passer le restant de la soirée dans cette chambre à s'arracher les couches superflues de vêtements qu'exigeait la période hivernal. A quoi bon lutter contre un désir physique qui se faisait de plus en plus présent ? C'était d'autant plus grotesque compte tenu du fait qu'ils n'étaient pas, genre novice en la matière...

D'ailleurs vous pensez qu'ils étaient toujours ensemble après plus de quatre-vingt dix jours, justement parce qu'ils n'ont pas encore couchés ensemble ? Si on s'en tient aux expériences de Stewarts, son record avant cela était de dix jours non consécutif, vous parliez d'une promotion.

C'était un peu comme si Somerled avait senti la chose venir, une poignet de centième de secondes avant qu'elle ne soit sur le point de déroger au contrat en abusant outrageusement de lui, Alexey quitta le lit. Surprise, Kenzie se releva sur les coudes une moue perplexe se dessinant sur son visage. Elle tentait de distinguer ce qu'il était entrain de faire, mais le fait est qu'il était juste aller récupérer un paquet de cigarettes. De ce fait, un peu déçue, l'Américaine laissa sa tête basculer comme une masse contre le matelas..
« Tu devrais prendre ton gel douche et ton shampoing Key »

C'était bien qu'ils ne le fassent pas, non vraiment. C'était un comportement mature et... une belle preuve de sentiment mutuel. Et dire qu'elle avait failli craquer là maintenant, tout de suite sous prétexte que quoi ? Qu'il était Russe et carrément canon ? Qu'il embrassait divinement bien et qu'il ne voulait même pas coucher avec elle ? Ouai.. Somerled était un mec bien et heureusement qu'il n'avait rien remarqué. Chassant l'idée qui avait occupée ses pensées ces cinq dernières minutes, Kenzie se leva repoussant une mèche de cheveux poussiéreuse de son visage, elle récupéra son sac et sa veste en cuir. Dites vous trouvez pas que ça sentait la mission cette histoire de chasteté ?

« Hmm.. Dis moi, tu étais sérieux pour le gel douche ? .. Non, ne me dis rien, je vais chercher mon shampoing et mon gel douche.. »

Ce qui était certain, c'est que Somerled n'était pas un garçon normal. Ils avaient beau ne pas prévoir ce qu'ils feraient en se voyant, ils se retrouvaient toujours coincés dans un plan loufoque. Kenzie avait passée la tête à travers la porte afin de s'assurer que la voix soit libre. Puis, elle revint au rapport.

« Il y a un groupe de green sur la droite du couloir, or comme tu as sans doute pu le remarquer pour sortir comme pour rentrer, on doit passer par cette même droite du couloir... Oh attends, viens j'ai une idée, on à qu'à passer par le tunnel de linge sale.. Au fait, tu m'as pas raconté ta journée ? Encore victime de ta tyrannique coéquipière de Russe, son nom m'échappe.. »

Oui, Kenzie Stewarts avait une logique implacable. Vous noterez la cohérence de ses propos, elle avait bien évoqué l'éventualité de passer par le tunnel de linge sale aussi ordinairement, qu'elle aurait pu lui conseiller de sauter par la fenêtre entre deux "t'as passé une bonne journée".

En y réflechissant, c'est vrai qu'elle n'était jamais passée par le conduit de linge mais l'affaire ne devait pas s'annoncer très compliqué, n'est-ce pas ? La buanderie n'était qu'à quelques pas après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duty.up-your.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Did you see the stylish kids in the riot ? - Key   Mer 29 Oct - 1:25

C'était un comportement mature et... une belle preuve de sentiment mutuel. On vous l'aura dit et redit. Aucun pari ou pacte entre potes n'était le résultat de ces longs et durs mois d'abstinence. Alexey lança un regard soucieux en direction de la jeune femme, partagé entre l'envie de retourner à ses côtés et de laisser libre court à leurs envies, ou bien de prendre encore un peu plus de distance pour ne courir aucun risque.

Le problème, ce n'était pas le manque de désir en soi, au contraire... Mais si on les surprenait, les deux étudiants avaient tout à perdre. Ne serait-ce que sa place au sein des Amaryllis, pour le jeune homme, alors qu'il avait fait vœu de chasteté - une des conditions pour appartenir à la confrérie. Tandis que l'américaine risquait de se faire exclure de son club. Inutile de vous faire un dessin.

Au moment où sa virilité et sa libido commençaient à grogner, Kenzie se leva du lit, ramassant ses affaires, prête à se tirer de la chambre. Il recracha une bouffée de fumée, suivant de près la jeune femme, afin de sortir. Sauf que le couloir était bloqué.

"Il y a un groupe de green sur la droite du couloir, or comme tu as sans doute pu le remarquer pour sortir comme pour rentrer, on doit passer par cette même droite du couloir... Oh attends, viens j'ai une idée, on à qu'à passer par le tunnel de linge sale.. Au fait, tu m'as pas raconté ta journée ? Encore victime de ta tyrannique coéquipière de Russe, son nom m'échappe.."

Il fronça légèrement les sourcils. Le tunnel de linge sale ? Re-froncement de sourcils, pas certain de comprendre, avant d'éclater de rire.

"Linge sale, linge sale ou peaux de bananes et boîtes de conserve mal rincées ?" demanda-t-il en faisant quelques pas avant de soulever la trappe, à la recherche d'indices suspects. Il se retourna vers cette chère Stewarts, suspicieux.

"C'est pas un guet-apens hein ? Tu n'envisages tout de même d'utiliser un bon camarade de classe, plus si affinités d'ailleurs, pour enrichir le trafic d'organes, enfin moi je dis ça, je dis rien" Rapide coup d'œil à l'intérieur du tunnel, histoire d'estimer la descente qui s'annonçait d'ores et déjà.. hors du commun, un toboggan d'intérieur en fait.

"Mais ça serait vraiment glauque. Et d'ailleurs, si tu as besoin d'un partenaire pour ta petite affaire illicite, je peux te refiler Virginia, cette fille est complètement à côté de la plaque, passionnée par le travail et le minitel, dingue. Bon, je me sacrifie, je passe en premier" ajouta-t-il, sur le ton de la discussion "Je vais faire gaffe à ne pas te laisser t'écraser sur le sol, c'est la moindre des choses"

Il se débarrassa de son sac et le balança à l'intérieur du tunnel. "Par contre, si ton bras droit de Rodriguez m'attend pour me mettre la tête dans un sac en toile, là tout est fini entre nous" plaisanta une dernière fois Alexey, avant d'entrer maladroitement dans.. l'étroite galerie métallique destinée aux vêtements sales. Il se donna un peu d'élan en poussant la paroi avec son pied avant de commencer une rapide descente vers les profondeurs de la terre, s'interdisant d'hurler - c'était un âme sensible.

Ce fut plus long qu'il ne l'aurait imaginé mais il arriva à destination, atterrissant dans un bac de linge, parmi des tenues de sport humides, des t-shirts et pantalons à traces suspectes et tout ce qu'on pouvait trouver dans les méandre d'une blanchisserie. Il aperçut finalement son sac, et se décala pour la rattraper, attendant que la grande reine de New York fasse son entrée dans le monde des sous-vêtements abandonnés par leurs propriétaires.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Malone
Admin Nosey | 'La Fouine'
avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 14/12/2007

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Did you see the stylish kids in the riot ? - Key   Mar 4 Nov - 20:47



Prise une.

"C'est pas un guet-apens hein ? Tu n'envisages tout de même d'utiliser un bon camarade de classe, plus si affinités d'ailleurs, pour enrichir le trafic
d'organes, enfin moi je dis ça, je dis rien
"

Et c'est ainsi que Alexey Somerled disparu dans les méandres du tunnel infernal et qu'on ne le revit plus jamais. J.A.M.A.I.S car oui, tout ceci était bel et bien un piège, un sacrifice destiné a montrer une nouvelle fois la suprématie des Greens sur les autres confréries. La tension dramatique était à son comble, Kenzie Stewarts le visage noir de cendres avait laissée échapper un rire méphistophélique à vous en glacer les os.

Ce genre de comportement arrivait de plus en plus souvent, parfois il s'agissait de sacrifice comme ici avec ce brave Alexey mais en d'autres circonstances, il lui arrivait de voir intervenir des protagonistes, objets ou autres bizarrerie au cour de
son quotidien. Le plus compliqué c'était probablement de faire abstraction des bandes sonores et d'expliquer pour quelle obscure raison elle n'avait pas saisi la moitié du discours qui venait de lui être énoncé.
Qu'on se le dise, Stewarts ne virait pas cinglé.. Elle n'était pas franchement d'accord avec le fait que des manifestations oniriques venaient s'immiscer dans le cour normal de sa vie, si vous voulez savoir. Tout cela était à mettre sur le compte du surmenage intempestif subi par ses neurones. Sans parler de ces histoires de guerre de confréries... Alexey qui dans cette réalité non alternative était toujours posté devant elle, continuant de lui parler le plus normalement du monde.

"...Virginia, cette fille est complètement à côté de la plaque, passionnée par le travail et le minitel, dingue. Bon, je me sacrifie, je passe en
premier
"

Réalisant maladroitement qu'elle avait été victime une nouvelle fois d'une absence, Kenzie revint à elle au moment où le jeune homme se lança dans le conduit de linge sale.

Elle attendit, quelques minutes.

Somerled ? .. Pousse-toi ! Je t'envoies mon sac. Criât-elle les mains en porta faut a travers le tunnel.

Puis finalement, elle s'élança à son tour. Si pour elle le tube paraissait étroit le pauvre garçon passé par là avait du prendre son mal en patience. Si on exceptait le peu de confort et la poussière, ce truc avait presque des airs de toboggan géant. Après une descente périlleuse d'une dizaine de secondes, l'américaine qui se retrouva encore plus sale qu'à son arrivé dans la chambre, chuta lourdement sur...

Aïee ! Tu n'aurais pas oublié un petit détail Alexey ? Comme par exemple remettre le bac de linge sale dans lequel tu es sans doute arrivé ?


Elle tendit le bras afin qu'il l'aide à se relever, mais elle constata qu'il n'y avait point d'Alexey Somerled à bord de la Buanderie... Il ne pouvait tout de même pas être parti comme ça ? Sans elle, si ? Elle regarda autour d'elle et l'unique chose qu'elle
trouva c'est son écharpe et un mot lui donnant rendez-vous au lac.

Tu joues à cache-cache c'est ça ?

Stewarts fouilla rapidement les bacs de linges, sans grand succès elle sortit par la porte de service. Sur les recommandations du morceau de papier, elle fini par s'échouer sur la rives du lac présente dans le jardin des Green.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duty.up-your.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Did you see the stylish kids in the riot ? - Key   Sam 8 Nov - 0:36

Alexey était un petit rigolo, fallait pas croire.

Posant un pied devant l'autre - oui, il marchait- le russe fourra son bloc de papier et un stylo dans son propre sac, accélérant l'allure de sa course. Il jeta un coup d'oeil en arrière, vers le bâtiment des Green Spirit. Dieu merci, il avait rapidement trouvé la sortie et n'avait pas eu l'honneur d'être le nouvel otage de la confrérie (les kidnapping étaient à la mode ces derniers temps).

Oh, et il avait abandonné Kenzie. Drôle de lubie, mais arrivés à ce stade, ils ne pouvaient plus s'étonner de rien. Alexey coupa à travers champs, écrasant les brindilles sur son chemin sans aucune pitié. Il enjamba un énième buisson, essayant de se repérer. Bon au final, peut-être que ce raccourci n'était pas ce qu'on pouvait appeler un raccourci.

"Tant pis" Tous les chemins mènent à Rome n'est-ce pas ?
Parler tout seul était son plaisir caché. Il ressentait tout le temps le besoin de parler. Que ce soit tout seul, à son frigo ou à lui-même. A croire qu'il avait vraiment des trucs à dire. Pauvre chou, il était incompris. Et le pote imaginaire, c'était pas vraiment son délire en réalité.

Il tendit l'oreille, cherchant à entendre le ruissellement de la rivière.

Oh, oh, oh. Repéré. A droite, ou plutôt à gauche, juste devant là. Il se retourna une nouvelle fois, s'assurant qu'il était seul et se remit en marche.
Il arriva rapidement au bord de la rivière, fit attention de ne pas trop s'approcher (avec la poisse qu'il avait naturellement, tomber dedans serait tout à fait son genre) et longea le court d'eau afin d'arriver sous le pont qui reliait la Trinité au village de Cambridge.

Normalement, Kenzie arriverait par ici. Si elle avait trouvé le mot, bien entendu. Ça lui laissait un peu de temps. Quelques secondes et pas mal d'efforts plus tard, après avoir grimpé le talus, il était sur le pont, examinant les environs. Non, il ne comptait pas se laisser attraper aussi rapidement, qu'allez vous imaginer.

Très concentré, sourcils froncés, yeux plissés. Le temps qu'il avait passé parmi les Amaryllis lui avait fait perdre tout sens pratique. Bientôt, il prétextera qu'il ne peut pas se servir d'un stylo par peur d'écailler son vernis. Si, si. Tout est cassable.

Et le voilà qui galopait, redescendant sur la rive. Pris dans son élan, il manqua de peu de s'écraser dans l'eau. Bravo mec, bravo. Il avait aperçu un.. arbre, ouais c'est décevant, mais il avait trouvé que ça. Et ses chaussures ne s'abimeront pas au moins. Alexey posa agrippa d'une main l'une des branches, tandis que l'autre lui servait comme appui. On ne sait pas comment, mais le jeune homme réussit à jouer au chimpanzé et se situer à trois ou quatre mètres du sol, retrouva son équilibre et sa cala tant bien que mal contre le tronc de l'arbre. De sa place, il avait une vue dégagée sur le pont, tout en étant caché.

"Je suis ton pèèèèère" s'écria-t-il alors qu'un gus à lunettes traversait le pont, avant de jeter des regards intrigués autour de lui. D'accord, c'était pas très fin, et Alexey n'avait même pas réussi à lui faire peur. Il passa son chemin - à quoi bon.

A espérer que Kenzie se magne, il commençait à se geler les fesses sévère.

Il faut savoir que, dans son ingénieuse ingéniosité, le russe avait cru bon de laisser une bonne partie de ses fringues sur la rive - jean, chaussures entre autres. Il avait tout de même gardé son pull, ne souhaitant pas se choper la flu.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Malone
Admin Nosey | 'La Fouine'
avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 14/12/2007

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Did you see the stylish kids in the riot ? - Key   Dim 9 Nov - 20:32

Main dans les poches, Kenzie faisait trainer ses pieds avec indolence dans les feuilles. Elle leva enfin le nez du sol, se rappelant qu'un détail clochait à ce tableau : Alexey. Où est-ce qu'il avait bien pu passer ?

Après avoir marché une dizaine de minutes, traversés plusieurs bosquet, croisée ici et là des green téméraire venu récolter malgré la température le miel des dernières ruche de l'année et avoir finalement accrochée un bout de son jean et s'être griffée les bras dans les branches d'un buisson qu'elle avait traversée, Kenzie arriva enfin devant la petite crique à l'Est du lac.

Ouai, il aurait aussi bien pu se trouver n'importe où, vous parliez d'une arnaque, mais le jeu était amusant.
Quoi qu'il en est en venant s'échouer ici, elle avait décidée de suivre son instinct puisque c'était ici qu'ils avaient terminé la première fois...

L'américaine regardait autour d'elle distraite. Soudain, alors qu'elle tournait le dos au lac, elle entendu un énorme splatch et sentit une vague de fraicheur l'envahir. L'eau vint l'éclabousser, ce qui ne manqua pas de provoquer un hurlement d'indignation. Elle serra les poings et se retourna, mais il n'y avait aucune trace de qui que se soit dans le lac, juste une légère houle. Pourtant, elle était bel et bien trempée, vous aviez déjà essayé de vous baigner en pleine hiver dans une eau glacé à sans doute à peine plus de 2°c vous ? C'était froid. Et FROID.

« Monsieur SOMERLED ! Etes-vous complètement cinglé ?!! » s'exclama t-elle sur le même ton qu'utilisait cette chère Nancy Cruiz autrefois.
C'était super, après le passage mineur au visage noir, elle avait tout l'air d'un chien mouillé à présent. Elle voyait où il avait voulu en venir avec son histoire de gel douche.. Ce garçon était définitivement dingue.
Elle continua de parler, bien qu'il ne soit toujours pas remonté à la surface.

« Tu sais que si jamais tu tombes en hypothermie, ça voudra dire que ta température corporelle ne te permettra plus d'assurer des fonctions aussi vitales que le fait de respirer ou de faire battre ton cœur ? En d'autres termes, tu risques de mourir d'une mort affreusement lente, agonisante et douloureuse ! Mais tu vas surtout avoir l'air d'un shtroumpf une fois que tu seras tout bleu. Au moins tes groupies pourront y voir un quelconque message subliminal concernant l'avancée de tes attirances sexuelles. Ingénieux, ma foi je dois le reconnaître.. »

A défaut du pull overt bleu, vous comprenez.
Ça faisait presque une minute trente qu'elle parlait et .. elle fronça les sourcils perplexe. Ce n'était pas normal qu'il ne soit pas encore remonté à la surface. Bordel, si ce crétin c'était cogné la tête sur une pierre dans le fond du bassin, elle se jurait de le réanimer pour avoir le plaisir de le tuer elle-même. Il ne pouvait pas la lâcher, pas maintenant qu'elle s'était vraiment attachée à lui et qu'elle ressentait quelque chose de moins superficiel que les autres fois !

Kenzie Stewarts avait ce dont inopiné pour souvent tout dramatiser, ainsi elle s'empressa de retirer sa veste, son jean, son pull et ses chaussures et plongea rapidement dans l'eau dans un remake approximatif d'Alert à Malibu, mais ici se serait plus volontiers Alerte au lac de Cambridge, en effet elle était persuadée qu'Alexey était à l'intérieur de l'eau. Ce que l'eau était gelée..

L'américaine ressortit enfin la tête à la surface, elle n'avait rien trouvé. Ce n'était pas possible, elle n'avait pas rêvée, il y avait bien eut un truc qui l'avait éclaboussé.

Mais là, au dessus de sa tête, dans l'arbre juste en face d'elle, elle répara une forme sur l'une des branches qui lui donna volontiers des idées de meurtre.

« OH MON DIEU !! »

Le fait de tuer son petit ami, faisait-il pour autant d'elle une meurtrière ? Elle ne pouvait pas passer du côté de la case des maîtresses désabusés plutôt ? Elle tenta de nager tant bien que mal en direction de la rive.

« Je te pries de venir me rejoindre ici tout de suite, ou bien je laisserais mon corps dépérir dans le fond et tu auras ma mort, sur ta conscience jusqu'à la fin de tes jours Somerled. »

Du chantage, parfaitement. Après tout, elle se retrouvait là simplement parce qu'elle avait voulu lui sauver la vie. Il faudrait qu'elle apprenne à beaucoup plus réfléchir avant d'agir à l'avenir. Son impulsivité légendaire n'avait pas fini de lui jouer des tours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duty.up-your.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Did you see the stylish kids in the riot ? - Key   

Revenir en haut Aller en bas
 
Did you see the stylish kids in the riot ? - Key
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon w.e. Masters-Kids, Hamont , Bastogne !.
» We're still kids [FAITH]
» [Guide] Les boutiques, la mode, être stylish
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories
» Haitian orphans adjusting well to Maritime life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duty.com - The Grimsby Experience :: Side of The Road -the other- :: Garbage :: Cambridge Trinité & le reste :: Les confréries :: Green Spirit-
Sauter vers: