Duty.com - The Grimsby Experience
Si vous êtes déjà des notres, enjoy. Sinon, bienvenue.
Vous êtes invités à créer votre personnage, et à interagir avec nous dans le flood. La partie RP reviendra bientôt.
En cas de problème, n'hésitez pas à contacter un administrateur, qui se fera une joie de vous répondre.
Have fun, with Duty 3.0
La team.

Duty.com - The Grimsby Experience

Hello Guys. I am watching you, and i want to play. Welcome to Grimsby.
 
AccueilAccueil  DUTY.COMDUTY.COM  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aubrey K. McAllister | COMPLETE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aubrey McAllister

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 17/07/2008

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Aubrey K. McAllister | COMPLETE   Jeu 17 Juil - 16:33

Identité :



Prénom(s) et Nom : Aubrey Kathryn McAllister . On ne la surnomme pas vraiment . Son prénom a été choisi par sa mère qui lui a dit s'être inspiré d'Audrey Hepburn mais qui a voulu faire plus original, oui sa mère a toujours voulu se croire différente alors qu'elle fait totalement partie de la masse . Kathryn, second prénom souvent occulté de la demoiselle, qui fut autrefois le prénom d'une de ses grands mères . McAllister, nom de la dite grande famille américaine propriétaire de plusieurs chaines d'hotels/restaurants à travers le monde . Hérité de son père John McAllister, et seule chose qui la relie encore à sa "famille" .

Date de naissance, Age : Aubrey est né le 15/02/1990, si on compte bien ça lui fait 18 ans .
Sexe : Féminin
Établissement : C'est la première chose qu'Aubrey décide réellement de faire dans sa vie . La première fois qu'elle ne se laisse pas influencer parce ce que les autres attendaient d'elle . La petite fille sage qu'elle était, qui cherchait toujours à faire la fierté de ceux qu'elle connaissait, a choisit Trinité pour son enseignement en réalisation cinématographique, pour concrétiser son rêve "artistique" que personne ne pensait la voir envisager, tous la pensant plus académique .

Et sinon, vous, ça va?


Physique : Commune ? Mignonne ? Le physique est surtout qualifié par celui qui regarde . Aubrey n'est pas très grande, pas petite pour autant, On pourrait la qualifier de menue, pourtant la plupart du temps elle est mince sans que ce soit maladif . Compléxée ? Comme toutes les filles, Aubrey l'a été et l'est encore mais elle a appris à ne pas s'apitoyer sur soi, à se convaincre pour convaincre les autres qu'elle était bien comme elle était . Sa peau est claire, et elle aime conserver une certaine blancheur même en été où elle a tendance à fuir le soleil pour ne pas bronzer . Les vacances dans les pays chauds ont toujours été des cauchemards pour cette jeune fille très sensible à la chaleur .
Son visage est long et fin, ses lèvres sont fines . Si il y a une chose qu'Aubrey aime dans son physique ce sont ses yeux, un peu verts, un peu bleus, un peu bruns, ils semblent changer de couleur en fonction de la lumière . Elle aime foncer son maquillage autour de ses yeux, pour faire ressortir leurs caractéristiques indescriptibles . Ses cheveux longs encadrent son visage, la plupart du temps ils sont bruns mais Aubrey est quelqu'un qui aime le changement ainsi il lui arrive de les colorer en blond ou même en roux .
D'un point de vue vestimentaire Aubrey n'a jamais su se fixer . Il est certain qu'on peut dire qu'elle est une personne de goût, mais elle n'a jamais réussi à se cantonner à un style prédéfini . Elle a horreur de se mettre des barrières, peu importe le sujet, elle aime se sentir libre de faire ce qu'elle veut, de porter ce qu'elle veut et elle a surtout une peur bleue d'être cataloguée .


Caractère : Insaisissable .
Aubrey n'est pas le genre de fille que tout le monde aime . Elle a de gros problème de sociabilité qui découle de sa timidité et de son manque de confiance envers les autres . Cette sociopathe de 18 ans a de gros problèmes relationnel depuis sa plus tendre enfance . Bouffée de l'intérieur depuis toujours par un complexe de supériorité des plus avancés, Aubrey n'a jamais eu de véritable amis . Des tas de copains, copines, en jouant la comédie elle a longtemps été quelqu'un considéré comme "populaire" malgré son mépris pour la plupart des gens et ses nerfs difficilement controlables . Elle est mal à l'aise dans la société, mal à l'aise avec les autres . C'est également ce qu'on appelle une "handicapée affective", elle ne sait pas exprimer ses émotions, elle ne sourit presque que quand elle se force, et déteste qu'on la touche en particulier quand elle connait peu la personne . Discrète et réservée, elle n'aime pas parler pour ne rien dire ou participer à une conversation par laquelle elle ne se sent pas concernée . Sortie de son univers à elle, elle se sent presque snob, parce qu'elle sait qu'elle ne peut pas être à l'aise parmi des gens qui n'ont pas les mêmes considérations qu'elles . Ouverte, elle est pourtant très peu tolérante envers les gens qu'elle juge rapidement stupide ou indigne d'intérêt .
Aubrey est une fille qui aime la solitude, qui en a besoin pendant certains moments même si elle n'aime pas se sentir seule . Toutefois elle ne supporte pas d'être en permanence entourée, peut être parce qu'elle ne se sent elle même que dans ces moments où elle s'isole . Et pourtant tout ça apparaît presque paradoxal, quand on connaît le besoin de maladif d'attention qui ronge la petite Aubrey depuis toute petite . Surtout si on considère l'orgueuil dévorant de ce petit bout de femme qu'on pourrait croire innocente . L'orgueuil, qui est chez elle tellement naturel, qu'elle en oublie presque que c'est un défaut, que c'est un péché . Et ce travers s'accompagne toujours d'une fierté et d'une dignité surdimensionné presque autant que son ego . Imaptiente, Aubrey est pourtant le genre de personne qui a toujours un temps d'avance sur les autres, elle a toujours été plus mature que ceux de son âge, et n'avait jamais les mêmes perspectives que les autres . Enfant, ça la faisait beaucoup souffrir,elle rêvait d'être comme les autres, en grandissant elle a préféré au contraire affirmer sa différence, les exagérer même . Elle cherche depuis toujours à s'accrocher à son petit côté spécial parce que c'est la seule chose qui fait qu'elle continue à s'admirer même si elle ne s'aime pas . Et maintenant, elle est accro à cette impression d'être unique, elle réagit à contre courant inconsciemment dans le seul but de se différencier . Et le plus tragique c'est que cette attitude est affreusement banale . Sa duplicité fait qu'elle est difficile à suivre et encore plus à cerner, même si au fond elle tache de toujours espérer que malgré sa froideur involontaire et son air renfermé, quelqu'un perce un jour sa carapace et lui prouve qu'il ou elle n'est pas si con qu'elle le pensait . Irritable et nerveuse, il vaut mieux ne pas trop chercher à l'énerver car malgré son apparente fragilité, elle peut se montrer une redoutable garce sans scrupules ou état d'âmes . Menteuse des plus talentueuses, elle sait jouer avec les faiblesses des gens qu'elle cerne en général rapidement et qu'elle sait toujours comment blesser .
Cynique et sarcastique, son intelligence n'a d'égale que son égocentrisme . Et pourtant, il est très facile de la faire flancher quand on sait où frapper . Vous ne connaissez sans doute personne qui soit plus irrationnellement angoissée au plus profond d'elle . Son insécurité a donc dévelloppé chez elle une jalousie mal placée, qu'elle tente tant bien que mal de cacher mais qu'elle éprouve constamment et pour tout . Peut-être ne l'aimerez vous pas, ce portrait assez honête n'est pas très reluisant mais au moins il est fidèle, et Aubrey si vous avez la chance (ce n'est sans doute pas le mot approprié) qu'elle vous apprécie, peut être une amie loyale sur qui on peut compter, voire même agréable . Son ironie toujours présente dans son humour la rende assez drôle dans un style assez particulier il faut l'avouer .
Mais malgré toutes ces informations ne croyait jamais que vous avez cerné Aubrey McAllister car elle vous surprendra toujours .


Intéressant… Et le passé dans tout ça?



Origine / Nationalité : Aubrey est né à New York, USA . Elle est donc de nationalité américaine, pays où elle a vécu depuis naissance et ce jusqu'à son entrée à Cambridge Trinité . Sa mère est de nationalité anglaise et son père vient d'une famille américaine pure souche .

Situation familiale :

Nicole Richardson-McAllister [Mother]
Pour connaître ou au moins comprendre Aubrey McAllister, il faut que je vous présente sa mère . Nicole Richardson, de son nom de jeune fille, est une femme d'origine anglaise qu l'on peut qualifier de dynamique . Oui, Nicole sait rester jeune . D'ailleurs, si vous la rencontreriez vous penseriez immédiatement que l'avoir pour mère doit être la chose la plus géniale au monde .
Vous voulez la version de celle qui vit vraiment ça au quotidien ? Les choses semblent différentes de son point de vue . La mère d'Aubrey est le genre de femme charismatique que tout le monde apprécie, qui sait très bien entretenir son image et ses relations et qui croit qu'elle est l'être le plus savant et le plus intelligent au monde . Qui a une vie merdique et qui se venge sur ses enfants qui lui ont gachés la vie . Encore avoir une mère qui vous méprise tous les jours, qui vous sous estime, vous critique est assez commun, peut-être même normal, le seul problème c'est qu'en public elle fasse semblant d'être la mère la plus fière et la plus aimante qui soit . Difficile aussi de n'être que "la fille de..." et jamais Soi, d'être sans cesse comparée, ou encore pire, qu'on désigne votre mère en disant "Ta copine" ou "Ta soeur" . Il n'est pas non plus simple de vivre avec une malade de l'autorité, presque maniaco-dépressive dont vous devez supporter les sautes d'humeurs et les crises d'hystéries irrationnelles, et de devoir le soir même sourire aux côtés de ce même bourreau psychologique et vous entendre dire "Ta mère est géniale !"


John McAllister [Father]
"Cher Journal,
Je n'écris jamais dans un journal, je trouve le fait d'écrire ses secrets noir sur blanc d'une idiotie monstre . Malheureusement, il y a certaines questions que je me pose, et dont je ne peux demander la réponse à personne et ça fait beaucoup moins schyzo si je l'écris dans un stupide journal qui fait partie des normes de notre société . Et puis si il faut ma mère dans un accès d'autorité, fouillera dans mes affaires et ne résistera pas à parcourir ses lignes qui la réveilleront peut-être, enfin ne rêvons pas trop . Alors allons-y .
Pourquoi est-il mort ? Je veux dire, est-ce qu'une enfant de 2 ans mérite ce genre de punission, est-il possible que j'ai commis en deux années d'existence une faute assez grave pour qu'on me prive de père ? Ce n'est pas vraiment juste . Difficile de ne pouvoir me rappeler ni le son de sa voix, ni son rire ... Difficile de ne pas le connaître du tout, de m'accrocher à la moindre bribe d'information qui sort de la bouche de Maman . Non elle ne me parle pas du moins pas comme je le voudrais, mais je peux comprendre que tout ça soit dur pour elle . Elle a perdu l'amour de sa vie . Enfin, c'est ce que j'aime croire . Je pense que je te ressemble . Enfin, là aussi c'est que j'aime croire . Bon allez j'arrête, je me sens niaise à déblatérer sur ma vie, en pleurant sur le vélin ."
Effectivement, la petite Aubrey n'en sait pas beaucoup sur son père . Moi ce que je peux vous en dire, c'est qu'en effet elle lui ressemble . John McAllister descend d'une bonne famille New-Yorkaise et est mort en 1992 . C'était un père et un mari aimant et original qui avait connu pas mal d'excès et qui les a payé le prix fort en succombant à un cancer . Il tenait sa famille à l'abris du besoin grâce à de très fructueux investissements en bourses, l'homme n'ayant jamais été un bourreau de travail, a quand même maintenue sa famille dans une situation financière très aisée, et ce même après sa mort .


Blake McAllister [Sister]
Blake est en quelque sorte LA déception de Mme McAllister . Il faut croire que la mère d'Aubrey avait placé de grands espoirs dans sa fille ainée et que Blake a tout foiré . Blake a toujours eu un comportement "je m'en foutiste" et vous ne connaissez aucune fille qui ait l'air mieux dans sa peau . Pour elle rien n'a jamais d'importance, elle prend toujours tout à la légère : ses études, ses relations, sa famille ... Et ce n'est pas pour faciliter la vie d'Aubrey de 5 ans sa cadette . Blake a raté sa vie, elle a redoublé plusieurs classes a fait semblant de faire des études, pour finir aujourd'hui en tant qu'opératrice téléphonique intérimaire . Pas vraiment le genre de parcours dont Mme Richardson rêvait pour ses enfants .
On aurait pu croire que passer après ce genre de personnage fut une chose facile, et pourtant malgré toutes les réussites d'Aubrey rien n'était jamais suffisant aux yeux de sa mère, au moindre écart on lui prédit le même avenir que sa grande soeur . Quand Blake quitte la maison a 19 ans, Aubrey se retrouve seule avec sa mère, et en veut atrocement a sa grande soeur de l'avoir abandonné de la sorte . Elle tache de se décarcasser pour faire la fierté de sa génitrice et malgré ses résultats scolaires brillants rien n'y fait . La déception "Blake" est toujours dans les mémoires, et on attend encore d'Aubrey qu'elle répare les pots cassés .


Rêves et ambitions pour l’avenir:La rêve d'Aubrey ? Etre reconnue, réussir à faire passer sa façon de voir le monde à travers quoique ce soit et le répandre . Elle ne tolère pas l'échec, sa plus grande ambition : être surhumaine . Faire partie de la masse ne fait pas partie de ses options, plutôt crever qu'être banale .
Quelle est la confrérie dans laquelle vous vous voyez le mieux, pourquoi? : Amaryllis parce qu'Aubrey est décidément une fleur qui a de sacré épines, elle est loin d'être ce qu'elle semble... Et doit-on réellement revenir sur son ego surdimensionné ?
Quelles sont les valeurs que vous défendez et les choses que vous respectez? : La loyauté est pour Aubrey une valeur primordiale qui s'accompagne d'une qualité essentielle : la franchise . C'est quelque chose que la jeune fille a tendance à défendre, et elle méprise la trahison .
Elle éprouve du respect à l'égard des gens qui sont doués, talentueux . Pour elle le talent excuse tout, le talent elle le quête, elle l'idolâtre, elle se l'impose . En revanche elle exècre les gens qui ne sont pas à la hauteur de leur prétention . Elle aime les gens qui se dépasse, elle est éxigeante et est aisément déçue .

Êtes vous pour où contre Duty? : Plutôt pour car Aubrey aime assez la délation et les sarcasmes en tout genre
Qu'étudiez vous à Trinité? :Réalisation Cinématographique [Majeure] , Littérature Anglaise [Mineure]
Trois secrets inavouable concernant votre personnage : (c'est grâce à cela que Duty va le faire chanter pour qu'il réalise les missions) :

- Est une boulimique chronique depuis des années
- A couché avec un naze qu'elle avait rencontré lors d'une soirée, mais se la joue "toujours vierge" parce qu'elle en a honte
- Elle ne boit jamais d'alcool mais agis de manière totalement déséquilibrée en étant parfaitement sobre en prétextant la boisson . En réalité, elle est mentalement perturbée .


Dernière édition par Aubrey McAllister le Sam 19 Juil - 0:38, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aubrey McAllister

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 17/07/2008

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Aubrey K. McAllister | COMPLETE   Ven 18 Juil - 15:10

[Je dépasse la limite alors je met l'histoire à part]

Histoire : Aubrey est né en plein été 1990, au beau milieu d'une canicule étouffante, dans une clinique New-Yorkaise . Elle était la deuxième enfant d'un couple comme ceux qu'on voit dans les films et tout aurait du être parfait, si on regarde la romance entre John McAllister et Nicole Richardson qui débutait 7 ans plus tôt .
"Ma grand mère était une co*ne, mon grand père un alcoolique, à ce qu'on m'a dit il buvait pour pouvoir parler avec les murs, parce qu'au moins, les murs ne répondant pas, il ne pouvait pas s'affliger de leur connerie comme il le faisait avec ses semblables . C'est de là que doit venir mon gène misanthrope ."

    Flashback 1983
    Bam ! Nicky venait de claquer la porte de la maison de ses parents . Elle avait finalement dit à sa mère que c'était une conne, avait fait ses bagages et s'était tiré, du haut de ses 18 ans . Son diplome en poche, elle prit un aller simple pour New York . Son père était un militaire, et elle avait passé son adolescence à déménager, et n'avait aucune véritable attache en Angleterre . Elle était jeune et rebelle et en avait assez de l'opression qu'elle subissait chez elle . New York par contre c'était un de ses rêves, elle ne savait pas très bien ce qu'elle y ferait mais elle y voyait un moyen de reprendre sa vie à zéro comme elle l'entendait .
    Nous retrouvons Nicole à New York, une semaine plus tard . Ok la vie n'est pas des plus amusantes ici . Elle vit dans un minuscule deux pièces qu'elle peine à payer à travaillant dans un bar de nuit . Mais elle n'est pas du genre à s'apitoyer sur son sort, elle sait se débrouiller . C'est un jour coome les autres que la belle Nicole rencontre le magnifique John, dans le genre coup de foudre hollywoodien, en rentrant chez elle par Central Park . Le grand Amour si il éxiste est devant leurs yeux . Ils n'ont jamais eu besoin de mots pour se comprendre, on peut dire que c'est un couple comme il en existe peu . Johnny de dix ans l'ainé de Nicole trouve en elle toutes les qualités qu'il aurait pu trouver chez une femme de son age, la jeune femme pouvant se vanter d'une maturité plus que précoce . Tout le monde voulait y croire .

Toutes les jeunes filles rêvent d'épouser leur père, il n'y a rien qui soit plus vrai pour la jeune Aubrey McAllister . Toute sa vie il lui aura manqué, et toute sa vie elle le verra comme un homme idéal, sans jamais l'avoir connu . John & Nicky avaient-ils prévu ce qui arriveraient, je n'ai malheuresement pas cette information, même moi , narrateur-quasi-omniscient, tout en est-il qu'un an après leur rencontre la vie des tourtereaux fut chamboulé par un évènement .

    Flashback Octobre 1984
    "C'est une fille !" La soeur d'Aubrey venait de naître dans la même clinique où Aubrey viendrait à son tour au monde dans 6 ans . Nicole Richardson prochainement McAllister, a alors 19 ans et vient de mettre au monde Blake . John et elle vivent un appartement confortable en centre-ville et même si la naissance de Blake était prévu pour un peu plus tard, le couple est prêt, prêt à jouer le rôle de bons parents . Oui, la petite famille de cinéma fait son entrée . Nicole est secrétaire, John fructifie son argent en bourse, et la petite Blake est en bonne santé .
    Enfin, pour concrétiser leur conte de fée des temps modernes, nous assistons au mariage de John & Nicole . Un mariage civil, les deux mariés étant loin d'être des religieux, qui sonne à mon oreille comme une formalité administrative .

Et bla, bla, bla ... Comme d'habitude Aubrey arrive après la bataille, 6 ans plus tard, tout le monde est toujours dans un parfait bonheur, seulement quelques mois après la naissance de la sombre brunette, on diagnostique un cancer à son père . L'annonciateur de mauvaises nouvelles, à l'époque déja elle semblait porter la poisse . Sa naissance se passa sans encombre, ses parents s'affrontèrent des semaines, proposant chacun des prénoms plus ridicules les uns que les autres pour la jeune fille, jusqu'à ce que Nicole ait le dernier mot .
Aubrey Kathryn McAllister faisait donc son entrée dans le petit monde bourgeois dans lequel elle était né . Petite fille, on ne remarque que sa coquetterie, son intelligence et sa tendance au mensonge et à la mesquinerie . Elle fréquente des écoles maternelles privées .
Elle a 3 ans quand on tente de lui expliquer que Stewart n'est pas son "papa" . Stewart ? Attendez mais qui c'est ça ? On n'en a pas entendu parler avant de lui . Oui je l'ai volontairement occulté... Stewart Baytes était un raté, un drogué et un alcoolique, meilleur ami du père de la plus jeune des McAllister et accesoirement nouveau compagnon de sa mère . "Non ce n'est pas ton papa, ton papa est parti" Voilà ce qu'on lui explique . A 3 ans, on ne comprends pas vraiment ce que ça implique, c'est en y repensant avec l'âge qu'on prend conscience de l'ampleur des choses .
On ne lui laisse même pas la chance de profiter de la vie idyllique qu'elle aurait pu avoir, non et il faut que cette annonce soit le tout premier souvenir de la petite brune . Stewart était un parasite, une sangsue qui dilapidait l'argent de Nicole McAllister, et la battait tous les soirs après qu'il est pris sa dose de drogue et d'alcool . La aussi, à 5 ans on ne comprend pas bien les choses, quand on entend sa maman crier, on croit que c'est comme ça chez tout le monde, on a peur d'en parler et on ne sait pas quoi faire pour s'interposer . On ne peut rien faire, mais là aussi en grandissant ce genre de souvenir hante l'esprit d'Aubrey .
Puis vint enfin le jour où "Papa Stewart" étale sa main sur le visage de la petite Aubrey, qui mange sagement un yahourt dans la cuisine . Si Nicole supportait les coups qu'on pouvait lui porter, elle ne tolérait heuresement pas qu'on lève la main sur ses enfants , alors elle se décide finalement à partir et à laisser ce cher Stewart régler ses comptes avec la police .
La petite famille tient uniquement sur l'équilibre de Mme McAllister qui a l'air de tenir le coup . Aubrey, petite fille ultra timide mais déja extrêment vaniteuse, réussit brillament au niveau scolaire, mais est détestée de tous ses petits camarades . Elle se réfugie dans sa famille et surtout cherche constament l'approbation de sa mère qui apparaît comme l'autorité divine .
Malheuresement, l'adolescence complique toujours tout, prendre de l'âge signifie aussi prendre conscience . Et ça fait mal . On se rend compte que nos parents ne sont pas si irréprochables qu'on le pensait, il passe du statut de Deux à simples humains, et c'est la déception . Comme quand on apprend que le Père Noël n'existe pas, on se sent un peu bête d'y avoir cru et pourtant on adorait y croire . Et puis à 15 ans il y a cette petite prise de poids caractéristique de la puberté que la mère d'Aubrey ne supporte pas . Ok, c'est vrai qu'elle mange un peu n'importe quoi, et qu'elle a les goûts culinaires d'un gamin de 7 ans, mais pas la peine non plus d'en faire une affaire d'état . Surtout que le poids d'Aubrey est loin d'être alarmant . Mais Nicole McAllister exerce en permanence cette espèce de pression sur sa fille, tant sur son travail scolaire que sur son apparence et par conséquent son alimentation . Aubrey ne prends pas beaucoup de poids, rien qu'elle n'allait perdre à l'âge adulte mais les petites remarques de sa mère, souvent injustifiées la fragilisèrent davantage . A l'école, Aubrey a trouvé la technique pour se faire des amis : ne pas être soi-même . Elle est assez populaire, et tout le monde la pense 2 fois plus idiote qu'elle n'est .
En vieillissant, Mme McAllister devient aigrie du moins dans le cadre familial . Il devient de plus en plus difficile pour Aubrey de cohabiter . Son malêtre se traduit dès ses 16 ans par une boulimie dont elle tentera des centaines de fois de se débarrasser . Sa mère, elle, est la personne la plus douée qu'il soit pour fermer les yeux sur les problèmes, elle n'est tout simplement pas capable de les affronter .
Pendant plusieurs années, Aubrey va s'éteindre de plus en plus encaissant sa vie comme une espèce de supercherie . A cette époque, Aubrey a tendance à faire n'importe quoi, elle cherche par tout les moyens à attirer l'attention et en particulier celle des garçons . Elle multiplie les petites amourettes sans importance, et va même jusqu'à perdre sa virginité avec un mec qu'elle connait à peine le lendemain de sa rencontre avec lui . Au départ, elle assume mais avec le temps, la jeune adolescente regrette de s'être ainsi "gachée" et change radicalement d'attitude .
Après avoir eu son diplome Aubrey se réveille . Elle se dit qu'il est peut être temps d'arrêter de faire simplement ce qui est susceptible de faire plaisir à sa mère, et fait un choix radical . La petite élève brillante que tout le monde voyait déjà en droit veut faire de sa passion pour le cinéma son métier . C'est ainsi qu'elle se décide pour Trinité en Angleterre . Le choix du déménagement en Angleterre est loin d'être innocent . La brunette sait qu'elle doit prendre ses distances avec sa mère pour sortir de son influence qui l'opprime finalement, et ce malgré son amour inconditionnel pour New York sa ville natale, qu'elle regrète amèrement de quitter .


Questions subsidiaires :



Comment avez-vous découvert ce forum : Par un partenriat mais j'admet ne plus me souvenir du quel ...
Votre âge : 18 ans
Comment trouvez vous le design : A l'image du forum, attractif, intéressant, original .
Combien de jours par semaine pensez-vous être là. 7/7 sauf exceptions
Célébrité sur votre avatar : Kristen Stewart
Merci de préciser si votre personnage choisi est un prédéfini ou non : Non ça n'en est pas un .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Malone
Admin Nosey | 'La Fouine'
avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 14/12/2007

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Aubrey K. McAllister | COMPLETE   Sam 19 Juil - 14:05

Ok. C'est validé! Ta fiche est merveilleuse Aubrey et c'est avec plaisir que je te souhaite la bienvenue sur Duty.com !

N'hésites pas à envoyer des MP aux autres joueurs afin de définir les relations entre ton personnage et eux, se sera plus intéressant pour l'intrigue.
Par ailleurs, je te renvois à la partie dossier scolaire,( tu as trois semaines pour remplir le dossier)
tu peux bien entendu commencer à poster dans les parties RP.
Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duty.up-your.com
Aubrey McAllister

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 17/07/2008

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Aubrey K. McAllister | COMPLETE   Sam 19 Juil - 14:10

Merci beaucoup !
Je vais tacher de me faire des relations alors beer
Je commence mon dossier immédiatement .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aubrey K. McAllister | COMPLETE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aubrey K. McAllister | COMPLETE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questionnaire d'Andrew McAllister [Pouffy]
» Sonorisation de la page d'accueil!
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» J'irai cracher sur vos tombes
» Tanarr le garde royal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duty.com - The Grimsby Experience :: Side of The Road -the other- :: Garbage :: Calembredaines Dutyesques :: 

Fiches Validées

-
Sauter vers: